Beatrice Nicodeme autrice bureau

à propos

J’écris des romans policiers et/ou historiques. On y trouve souvent des meurtres, mais ils sont surtout un prétexte pour fouiller la psychologie des personnages et leur passé.
J’écris aussi pour les plus jeunes à partir de 7 ans et sans limite d’âge. Beaucoup d’adultes lisent mes romans pour adolescents… et l’inverse est parfois vrai.

Quelques indices bio…

Naissance la même année que les mots Polaroïd et Baby-foot, et que le transistor bipolaire (ne me demandez pas ce que c’est) ‒ Très tôt, lecture compulsive (parfois sous les draps avec une lampe de poche), puis découverte inoubliable de Sherlock Holmes vers 12 ans ‒ Musique ‒ Bains de mer en Bretagne ‒ Études d’allemand (après une première erreur d’orientation), puis de documentaliste ‒ Et enfin écriture, d’abord le matin très tôt et pendant mes congés, puis à plein temps.

… et des repères chronologiques

1987 : premier roman, L’Inconnu de la terrasse
1992 : premier roman pour la jeunesse, Wiggins et le perroquet muet
1998 : premier roman historique, Les Loups de la Terreur
2007 : premier roman en co-écriture, Dossier Mørden

0
livres publiés
0
nouvelles publiées
0
prix

Prix

2021 : Prix Littéralouest, pour L’Inquiétant Mister W.

2016 : Prix du roman historique (Ville de Blois), pour D’un combat à l’autre

2010 : Prix Azimut (des lycées français d’Asie du Sud-Est) pour Le Secret de la cathédrale

2009 : Prix départemental des collégiens de l’Hérault, pour Ami, entends-tu…

2007 : Prix Val Cérou (roman-jeunesse médiéval) pour Le Secret de la cathédrale

2000 : Prix Groom (Société Sherlock Holmes de France) pour Wiggins et Sherlock contre Napoléon.

1996 : Prix du zinc (salon du livre de Montmorillon) pour Faux frère

1996 : Prix Agatha Christie (Ville de Dinard et journal Bonne Soirée) pour la nouvelle Tragique illusion

 

Beatrice Nicodeme autrice statuette prix Groom